Parti socialisteParti Socialiste EuropéenLes Jeunes SocialistesLa coopol

Les propositions de notre parti sur les retraites

10-07-2013

Petit cours de Démocratie

08-07-2013

Vous trouverez ici, avec un peu de courage, durée 50 minutes, une interview d’un ancien député socialiste qui parle de démocratie et a lancé une association pour une refonte des institutions.

Bon visionnement et vive la Démocratie.

Une loi historique pour l’accès au logement et un urbanisme rénové

01-07-2013

Cécile Duflot a présenté le 26 juin 2013 sa deuxième grande loi du quinquennat. Le cap reste le même : activer tous les leviers pour lutter enfin efficacement contre la crise du logement, marquée depuis de nombreuses années par la flambée des prix, une pénurie de logements et une baisse du pouvoir d’achat des ménages.

Notre volonté est claire : réguler le marché, protéger les citoyens et innover pour mieux construire »
Retrouvez le projet de loi sur le site du gouvernement.

http://www.gouvernement.fr/gouvernement/une-loi-historique-pour-l-acces-au-logement-et-un-urbanisme-renove

 

Rencontre sur les retraites

30-06-2013

MEDIAPART à mis en place une rencontre sur les retraites où de nombreuses pistes ont été présentées. La question est difficile et il n’y a pas une solution mais elles sont nombreuses et doivent êtres prises en cohésion. Prenez patience, encore presque une heure de débat, mais très passionnant.

http://www.dailymotion.com/video/x11btm3

La plus grande banque internationale est décidément contre la démocratie

30-06-2013

JP Morgan prescrit la dictature en Europe

Médiapart  20 JUIN 2013 Par KOSZAYR http://blogs.mediapart.fr/blog/koszayr/200613/jp-morgan-prescrit-la-dictature-en-europe

Attention danger , selon Stefan Steinberg  dans un billet du World Socialist Web Site, la banque américaine appelle purement et simplement à l’avènement de la dictature en Europe.

JPMorgan réclame des régimes autoritaires en Europe Par Stefan Steinberg
19 juin 2013

[....]Le document détaille ensuite les problèmes existant dans les systèmes politiques des pays de la périphérie de l’Union européenne – la Grèce, l’Espagne, le Portugal et l’Italie – qui sont au centre de la crise de l’endettement en Europe.

Les auteurs écrivent: « Les systèmes politiques de la périphérie ont été établis après une dictature et ont été définis par cette expérience-là. Les constitutions ont tendance à montrer une forte influence socialiste, reflétant la force politique que les partis de gauche ont acquise après la défaite du fascisme. »

« Les systèmes politiques autour de la périphérie affichent de manière typique les caractéristiques suivantes : des dirigeants faibles ; des Etats centraux faibles par rapport aux régions ; une protection constitutionnelle des droits des travailleurs ; des systèmes recherchant le consensus et qui encouragent le clientélisme politique ; et le droit de protester si des modifications peu appréciées sont apportées au statu quo politique. Les lacunes de cet héritage politique ont été révélées par la crise. » [...]

C’est la voix authentique du capital financier qui parle. Il faut rappeler que JPMorgan est profondément impliqué dans les opérations spéculatives qui ont dévasté la vie de centaines de millions de travailleurs partout dans le monde. En mars de cette année, une commission du sénat américain a rendu public un rapport de 300 pages documentant les pratiques criminelles et la fraude réalisées par JPMorgan, la plus grande banque des Etats-Unis et le plus grand agent de produits dérivés du monde. En dépit des révélations détaillées dans le rapport, aucune action ne sera prise à l’encontre du PDG de la banque, Jamie Dimon, qui jouit de la confiance personnelle du président américain.

Cette même banque se permet à présent de faire la leçon aux gouvernements. Soixante-dix ans après la prise de pouvoir par Hitler et les nazis en Allemagne, dont les conséquences furent catastrophiques pour l’Europe et le monde, JPMorgan est le premier à réclamer des mesures autoritaires pour réprimer la classe ouvrière et éradiquer ses acquis sociaux.

Un révolutionnaire revigorant

26-06-2013

Bernard Friot est un sociologue et économiste français né le 16 juin 1946 à Neufchâteau. Il enseigne à l’université Paris X.
Il anime l’Institut européen du salariat et l’association d’éducation populaire Réseau Salariat.
Ses recherches portent sur la sociologie du salariat et la comparaison des systèmes de protection sociale en Europe. Ses travaux ont également porté sur les retraites allant à l’encontre des réformes proposées par le gouvernement en 2010.

Image de prévisualisation YouTube

Les 3 vidéos sont effectivement longues, mais vraiment révolutionnaires, au vrai sens du terme.

Projet de loi Consommation

26-06-2013

 

Depuis lundi 24 juin un texte sur la consommation est en discussion  au parlement. Les grandes lignes de ce texte sont facilement expliquées par l’infographie suivante :

http://www.economie.gouv.fr/files/livret-infog.pdf

Il touche de multiples aspects de la consommation.

- Création d’une procédure d’Action de Groupe pour la défense des consommateurs.

- Renforcer l’efficacité des moyens de contrôle et de sanction de la DGCCRF (Répression des Fraudes)

- Encadrement des crédits à la consommation.

- Protection des consommateurs (Internet, marquage des produits, clauses abusives et conditions de résiliations des contrats).

- Renforcement des sanctions contre la fraude économique.

- Lutte contre l’obsolescence (information sur l’existence et la disponibilité de pièces détachées et aide des structures de réparation).

ici le dossier de presse complet : http://www.economie.gouv.fr/files/DP-pdl-conso-web.pdf

Un ange libéral passe !

22-06-2013

Quinze minute de radio à écouter pour savoir comment pensent les ultra-riches. Un traders de matières minérales et alimentaire français, émigré à Genève  n’a aucun remords. C’est comme ça, il y a des riches et des pauvres. Il faut dire qu’il a eut la chance de naitre dans une famille riche.

Ecoutez, c’est proprement incroyable !

http://www.mediapart.fr/journal/economie/210613/reportage-audio-tous-mes-amis-milliardaires-sont-tristes

François Hollande sur Capital : «mon devoir est d’ouvrir une perspective aux Français»

19-06-2013

 

Article paru sur le site : http://www.parti-socialiste.fr/articles/francois-hollande-sur-capital-mon-devoir-est-douvrir-une-perspective-aux-francais

Invité de l’émission Capital sur M6, le chef de l’État a expliqué les réformes portées par le gouvernement en matière de logement, d’emploi et de compétitivité. Il a par ailleurs écarté toute nouvelle hausse d’impôt pour les ménages en 2014 et détaillé quelques éléments sur la future réforme des retraites.

>> Revoir l’émission en intégralité

 

Soutenir la compétitivité

François Hollande a réaffirmé son ambition de «faire avancer la France autant qu’il est possible», ajoutant que «cela prend du temps».

L’innovation étant la première force des entreprises françaises, le président de la République a expliqué que «la PME qui voudra investir aura accès à la Banque Publique d’Investissement» via les préfinancements du Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE), et du Crédit Impôt Recherche et le Prêt pour l’Innovation mais aussi grâce au label BPI France export qui soutient les entreprises françaises à l’exportation.

 

Amener plus de fluidité sur le marché du logement

François Hollande a annoncé une exonération des plus-values immobilières au bout de 22 ans de détention et ajouté la mise en place d’un abattement exceptionnel pour 2014 espérant que sa mise en œuvre puisse intervenir dès le mois de septembre prochain

Ce que je veux, c’est pas faire un cadeau à des propriétaires. Ce que je veux c’est que ces propriétaires qui veulent céder leur bien, d’autres qui veulent les acheter, puissent le faire, et que les prix baissent.

Quant à la fiscalité de propriétaires de terrains à bâtir, elle devrait être durcie :

Les abattements sur les plus-values de cessions de terrain vont être supprimés. Il est nécessaire d’inciter les propriétaires à libérer rapidement leur terrain dès qu’il y a prise de possession et dès que la vente peut se faire.

La ministre du Logement Cécile Duflot va par ailleurs présenter une loi pour donner aux propriétaires une garantie en cas de non-paiement par leur locataire. Les assurances «joueront le jeu» et paieront.

 

Retraites : l’âge légal ne bougera pas

Le président de la République a affirmé que l’âge légal ne bougerait pas mais que c’est «par la durée de cotisation qu’il va falloir agir».

Les propositions du rapport de Madame Yannick Moreau ont été étudiées et «tout ne sera pas repris» a-t-il précisé. La concertation avec les partenaires sociaux débute le 24 juin et devrait s’achever à la mi-septembre; le gouvernement prendra donc ses décisions à la fin de l’été.

 Le même effort sera demandé à tous les salariés.

L’objectif est d’assurer aux jeunes générations une retraite, de garantir aux travailleurs âgés de 55 ans et plus, au terme de cette réforme, une information précise sur leur situation et rassurer les retraités sur leurs droits.

 

Déficit et budget: en 2014, l’État fera 1,5 milliard d’euros d’économies

Le chef de l’État a déclaré que les déficits publics seraient réduits «mais au rythme» qu’il a voulu.

«Nous avons un des taux les plus bas d’emprunt de notre histoire», a-t-il salué. En la matière, il a assuré «?14 milliards?» d’économies pour 2014 :  «?Tout euro économisé est un euro qui ne sera pas prélevé?», a-t-il insisté.

 En 2013, l’Etat ne dépensera pas un euro de plus qu’en 2012. En 2014, 1,5 milliard de moins.

Pour financer le programme des investissements d’avenir et accroître les fonds de la BPI, François Hollande a exclu la cession par l’État de ses participations dans GDF Suez et Orange, en raison d’un cours en bourse trop faible. Mais «chaque fois que l’on peut baisser une participation pour avoir des recettes supplémentaires pour financer des investissements d’avenir pour les nouvelles technologies, pour l’innovation, pour les entreprises?» cela sera fait.

 

Un avertissement aux évadés fiscaux

Enfin, François Hollande a rappelé que les Français, titulaires de comptes non déclarés à l’étranger, ont jusqu’à la fin de l’été pour régulariser leur situation.

Je suis pour la transparence et la justice, je suis pour que les contrôles soient faits.

À partir de mercredi, les députés examinent le projet de loi de lutte contre la fraude fiscale et la grande délinquance économique et financière qui prévoit notamment, la création d’un parquet financier et le renforcement du pouvoir des autorités en matière de lutte contre la fraude fiscale.

On ne peut pas accepter qu’il y ait dissimulation, c’est pourquoi on va faire une loi de transparence

Aujourd’hui, le chef de l’État est en Irlande du Nord pour deux jours pour la réunion du G8. Un sommet qui devrait se distinguer par des progrès en matière de lutte contre la fraude et les paradis fiscaux dans un contexte où de nombreuses multinationales contournent largement le principe :

Une entreprise doit payer des impôts là où elle fait des bénéfices grâce à un impôt minimum.

 

Une vision claire de l’Europe par Jacques Delors

17-06-2013

A quelques mois d’une échéance importante pour tous les européens, un des pères de l’Europe nous donne sa vision claire de l’avenir de notre communauté.